5 mai 2008

1968 ? Aboutissant ou point de départ ? Les deux, mon général !

Peut-être commencez-vous à être saturés des commémorations de mai 68 ? Peut-être pensez-vous que mai 68 est tout autant la conséquence d’événements antérieurs que le déclencheur d’une mutation majeure des mœurs et de la culture ? Sans doute, les choses sont imbriquées et nous ne saurons probablement jamais les véritables tenants et aboutissants de mai 68. Ce que l’on peut relever, c’est l’aspect visionnaire de certaines formules comme : « Il y avait la civilisation athénienne, il y a eu la Renaissance et maintenant, on entre dans la civilisation du cul. » Cliquez sur le commentaire pour savoir d’où est tirée cette réflexion et de quelle année elle date.

2 commentaires:

MDC a dit…

Extrait du film « Pierrot le Fou », réalisé en 1965 par Jean-Luc Godard. C’est Ferdinand Griffon (Jean-Paul Belmondo) qui exprime cette réflexion au début du film lorsque Marianne Renoir (Anna Karina) lui parle du sous-vêtement « scandale » qu’elle porte. Assurément, une réflexion visionnaire et, nec plus ultra, venant d’une des figures tutélaires de la Nouvelle Vague.

art contemporain a dit…

Appel à la dissidence: artiste créateur, art contemporain en France
Vendredi 9 mai 2008,

- Premier appel à la dissidence chez les artistes créateurs et auteurs dans tous les domaines des arts contemporains et de la création contemporaine en France

- Appel à la Communauté Internationale,

L'institution culturelle Française a exclu des artistes plasticiens ou artistes plasticiennes (peintres, sculpteurs, installateur, ...) depuis 25 ans pour des raisons politiques et sectaires. Ces Artistes vivent aujourd'hui dans la misère, la pauvreté et le mépris et quelque fois ces artistes se suicident ou se détruisent. Les responsables sont les élus français républicains qui ont des attitudes de monarques favorisant une oligarchie culturelle qui violent le caractère pluraliste de l'expression de la diversité des courants artistiques et des courants de pensée. Les institutions culturelles françaises non démocratiques refusent de diffuser l'art au nom de sa diversité d'une manière complète et équitable. Ces institutions culturelles françaises programment les thématiques artistiques de leurs choix sans prendre en compte les réalités artistiques reflétant les activités et les préoccupations artistiques sur le territoire français. Des artistes depuis 25 ans refusent de se soumettre à cette autorité ou cette police culturelle.

Le refus de se soumettre à une autorité, une police culturelle et ses régulateurs artistiques est un acte d'insoumission. Le refus d'obéissance pour des raisons éthiques, philosophiques, morales et politiques à l'ordre culturel établit par l'état français, son gouvernement, son ministère de la culture et ses autorités dans le domaine des arts plastiques par le biais de ses institutions culturelles et artistiques françaises est le premier pas vers une dissidence politique et artistique. Notre dissidence aura pour premier objectif la reconnaissance internationale d'une voix dissidente en France et de voix dissonantes cherchant des espaces de liberté pour la reconnaissance de notre art et de notre création ainsi que la diffusion de nos oeuvres. Ces nouveaux espaces de liberté sont une nécessité historique face à toutes les tentatives de déstabilisation et de démolition de certains artistes jugés par les autorités comme "artistes non conformes". L'instauration depuis 20 ans d'une politique nationale, régionale et départementale d'exclusion sociale et artistique en France par une omniprésence bureaucratique déviante pour la création contemporaine dans les arts plastiques est contraire à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ce qui renforce notre détermination à trouver auprès de la communauté internationale un soutien dans notre combat de tous les jours pour notre survie et contre les humiliations que nous subissons dans notre quotidien depuis deux décennies. Notre résistance a pour deuxième objectif la dissolution de cette omniprésence bureaucratique déviante qui ignore le respect de l’intégrité et de la dignité des artistes auteurs et créateurs en france.

Comme nous avons pu le constater de nombreuses voix s'élèvent partout en France chez les artistes, critiques ou historiens d'art partageant cette idée de dissidence en France alors que ces voix ne partagent pas les mêmes points de vue sur l'art et la création, des voix d’obédiences politiques totalement différentes mais des voix qui confirment par leurs pluralités le très grave malaise qui s'amplifie dans la création contemporaine pour les arts plastiques dans ce pays.

-----

Appel à une alliance objective dans les différents courants de pensée

Une alliance objective est en politique le rassemblement de forces différentes qui ne renient en rien leurs idées et leurs différences mais qui sur un objectif commun vont dans le même fil conducteur avec leurs propres moyens et leurs propres voix...

lili-oto Président des Apea

http://www.lili-oto.com/
.