22 sept. 2008

La dissidence n’est pas un bloc homogène.

par Michel De Caso.
« Le caractère expérimental de la dissidence au système de l'art contemporain accrédité, telle qu’elle s’est constituée depuis quelques années, est dû à l’hétérogénéité de ses références historiques. De ce fait, cette dissidence est proprement en expérimentation et se déroule selon un plan autant imprévisible qu’inédit. Ne pouvant être comprise comme un bloc homogène, on y trouve des gens de toutes sensibilités politiques, comme si la critique de l’art contemporain consacré avait focalisé des aspirations de toutes tendances... »
Cliquez ici pour lire la suite (fichier pdf).

1 commentaire:

Louise B. a dit…

Comme quoi les "affaires" Koons et consort ressortissent à une problématique "sociétale » plutôt qu'à l'art en lui-même.
J’utilise volontairement des barbarismes socio-cul(turels) pour marquer la vanité des "combats" anti-Koons et Cie. Le mal est à la source, l’intervention à Versailles n’est que la partie visible ede l’iceberg.